Trump annonce une approche dure vav Cuba – ICS réaffirme sa solidarité à 100% avec Cuba

Vendredi passé, 16 juin, le président étasunien Trump a prononcé un discours à Miami dans lequel il a révélé sa nouvelle politique envers Cuba. Le président a annoncé l’annulation complète de la politique de rapprochement d’Obama à l’égard de Cuba. Quelles sont désormais ses intentions pour mettre la pression sur la révolution cubaine ? Maintenir et renforcer le blocus contre Cuba, aiguiser de nouveau les restrictions de voyage pour les touristes étasuniens, compliquer les transactions financières avec Cuba, arrêter des programmes d’échange des étudiants et plus d’investissements étasuniens dans des sociétés cubaines liéées au gouvernement cubain. ICS a rédigé un message de solidarité.

Le discours à Miami répondait totalement au style de Trump. Trump promettait d’apporter la liberté à Cuba, où le peuple serait opprimé par le communisme. Il disait aussi que Cuba portait atteinte à la stabilité dans la région. Les Etats-Unis ont tout intérêt que la liberté soit assurée dans leur hémisphère et donc aussi à Cuba, mais également au Venezuela, disait Trump.

Nous avions presque la gorge étranglée en observant ce spectacle. Nous nous rappelons encore très bien de la rencontre récente de Trump avec les dirigeants de l’Arabie saoudite. Apparament, le nouveau gouvernement de Trump emploie le mantra ‘liberté’ avec une très grande souplesse. Comment peut-il accuser Cuba d’être responsable de l’instabilité dans la région lui ? Tout bien considéré, Cuba n’a pas envahi d’autres pays ou conclu des accords en matière d’armes avec des pays dont on sait qu’ils soutiennent le terrorisme, etc. Le plus grand facteur d’instabilité dans de nombreux conflits sont sans nul doute les Etats-Unis.

Dans ce discours, Trump a de nouveau choisi la voie de la confrontation. Même si les relations diplomatiques entre Cuba et les Etats-Unis restent maintenues, on peut dire que la nouvelle politique constitue un pas en arrière. Il est parfaitement possible, et beaucoup d’analystes le prétendent, qu’il s’agisse d’un discours très rhétorique, mais que dans la réalité seules quelques mesures symboliques seront supprimées. Cependant, le président a clairment dit que le blocus allait être renforcé. Peu d’espoir donc pour les Cubains, frappés par le blocus étasunien depuis des décennies. Ce blocus ne peut nullement être justifié. Il est non-démocratique, injuste et il empêche le libre accès de Cuba aux marchés internationaux. Sans le blocus, Cuba pourrait se développer beaucoup plus et continuer à réaliser des innovations médicales et biotechnologiques. Le pays pourrait mieux entretenir ses immeubles et offrir encore plus de soutien aux pays du tiers monde. Il a été calculé que sans le blocus, le pib du pays serait élevé avec plus de 75 % par rapport à aujourd’hui. Si le président Trump est tellement préoccupé du peuple cubain, la solution se situe en premier lieu là. La pleine reconnaissance de la souveraineté de Cuba est en contradiction flagrante avec l’imposition unilatérale d’un blocus illégal.

Avec cette approche dure envers Cuba, Trump se retrouve de nouveau très isolé au sein de la communauté internationale, comme ce fut le cas lorsqu’il a révoqué l’accord sur le climat conclu à Paris. Car, au niveau internationale, il existe une très grande base pour la normalisation des relations entre Cuba et les Etats-Unis et pour la levée du blocus. L’année passée encore, tous les pays de l’Assemblée générale des Nations Unies – sauf les Etats-Unis et Israël qui se sont abstenus – ont voté pour la levée du blocus des Etats-Unis contre Cuba. Avec Trump, les Etats-Unis retombent donc aux propos et actions de la confrontation, au service des intérêts d’une petite mais très riche minorité de partisans de la ligne dure à l’égard de Cuba au sein de l’establishment étasunien.

En tant qu’organisation de solidarité avec Cuba, nous voulons répondre à son discours dur avec un message de solidarité aussi déterminé : Cuba n’est pas seul ! A nous de démontrer au gouvernement étasunien qu’au niveau international, la base pour une relation normale entre Cuba et les Etats-Unis, y compris la levée du blocus, est trop grande pour être ignorée.

Nous ne lâcherons rien. Hasta la victoria siempre!

Anuncios
Esta entrada fue publicada en Bélgica, Bloqueo, Causas justas. Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s